La présidente du comité de jumelage, Regina Haunhorst (à droite), présente les trois tomes de Lucky Luke accompagnée de son adjoint Thomas Fricke et de la maire du district, Lara Mohn
La présidente du comité de jumelage, Regina Haunhorst (à droite), présente les trois tomes de Lucky Luke accompagnée de son adjoint Thomas Fricke et de la maire du district, Lara Mohn

Bonn-Beuel – Mirecourt

Des bandes dessinées de Lucky Luke font l'aller-retour entre Beuel et Mirecourt

Ce sont de petits projets plutôt que de grands événements qui ont caractérisé l'année 2020. Peu avant Noël, trois éditions françaises de Lucky Luke ont fait l'aller-retour entre Mirecourt et Beuel. Les bandes dessinées ont été mises à la disposition des utilisateurs de chacune des bibliothèques municipales. « Nous avons tout d'abord remarqué que l'actuel Lucky Luke (Un cow-boy dans le coton) aborde un thème malheureusement d'actualité qu'est celui du racisme », explique Regina Haunhorst, présidente du comité de jumelage Beuel-Mirecourt. Selon Bernard Schmitt, président du comité de Mirecourt, ces bandes dessinées sont trés appréciées en France. Deux tomes précédents circulent également avec le nouvel album. L'un d'entre-eux se déroule notamment à Paris. Les versions allemandes sont financées par le comité de Beuel et sont disponibles pour les lecteurs de Mirecourt, dans le « rayon allemand » de la bibliothèque de Mirecourt. La maire de Beuel, Lara Mohn, a personnellement dédicacé tous les volumes, tout comme son homologue de Mirecourt, Yves Séjourné, l'a fait pour les éditions en langue française. Celles-ci sont financées par le comité sur place et peuvent être lues à la bibliothèque de Bonn. « C'est une belle intiative où chacun donne et reçoit quelque chose en même temps », a souligné Lara Mohn à propos de cette action. « C'est le principe sur lequel repose cette amitié franco-allemande que les deux comités rendent dynamique ». Entre-temps, les volumes respectifs sont arrivés à destination. Mais en raison de la situation actuelle de la pandémie, les petits pas silencieux se poursuivent en 2021. Les bandes dessinées seront mises à la disposition du public lorsque les bibliothèques pourront réouvrir.

Crédit photo: Regina Haunhorst