Big Band de la Prinzengarde Mechernich (PGM)
Big Band de la Prinzengarde Mechernich (PGM)

Mechernich – Nyons

Amicale Mechernich-Nyons : Une année réussie

Après deux années difficiles en raison de la pandémie, nous avons enfin pu revoir nos amis français au cours de la 55e année du jumelage.

Le début a été fait à Nyons : les fêtes de Pâques ont été placées sous le signe du corso fleuri, mené par le Big Band de la Prinzengarde Mechernich. Au total, environ 70 habitants de Mechernich accompagnés par leur maire Dr. Hans-Peter Schick et Ralf Claßen, chef de service, avaient fait le déplacement vers le sud de la France. Le président de l'amicale, Wilfried Hamacher, et son adjoint, Andres Sack, étaient également de la partie. Ils ont tous participé à l'inauguration de la Salle polyvalente Chantal Gougouzian, qui porte désormais le nom de la présidente de longue date du Comité de Jumelage de Nyons, décédée trop tôt en 2021.

En août, Mechernich a fêté les 50 ans de son nouveau regroupement communal. 50 voyageurs en bus accompagnés de 11 cyclistes ont entrepris le long voyage vers l'Eifel. Au-delà de la fête de la ville, la culture n'a pas été négligée. Le programme comprenait également une visite du musée en plein air de Kommern et une visite de l'ancienne mine de plomb de Mechernich.

Pour finir, plus de 50 membres de l'association se sont rendus en octobre à Nyons pour une visite réciproque. Dans la lettre aux citoyens de Mechernich, intitulée « Nature, culture et plaisir à l'état pur », on pouvait lire que ce voyage avait été très enrichissant pour les cinquante participants, grâce à un programme varié comprenant une soirée franco-allemande, une projection multimédia aux Baux-de-Provence, une excursion dans les gorges de l'Ardèche, ainsi qu'un bon repas et du bon vin.

Crédit photo: W. Hamacher

Ajouter un commentaire

Veuillez additionner 1 et 6.