Médaille de la princesse lavandière désignée
Médaille de la princesse lavandière désignée

Bonn-Beuel – Mirecourt

Des colis avec des accessoires pour le carnaval partis de Beuel pour Mirecourt

Beuel est connu pour être le berceau de la Weiberfastnacht (carnaval des femmes), qui a une longue tradition dans le carnaval rhénan. C'est ici en 1824 que le premier comité de femmes de Beuel a été créé. Ainsi depuis 1958, les femmes de Beuel désigne chaque année leur représentante que l'on nomme la princesse lavandière. Tous les ans, la princesse lavandière à l'honneur défile dans Beuel à l'occasion de la Weiberfastnacht. Et, sous de nombreux applaudis­sements, elle prend d'assaut l'hôtel de ville. Depuis de nom­breuses années, les habitants de Beuel célèbrent cette tradition avec leurs amis de Mirecourt. Cette année, tout est différent, comme nous le savons. Toutes les manifestations du carnaval ont été annulées. Afin que la déception ne soit pas trop grande à Mirecourt, le comité de jumelage Beuel-Mirecourt a envoyé trois colis avec des « acces­soires de carnaval » à Mirecourt et ceci à la date précise du 1er février. Selon la devise « Beuel et Mirecourt sont solidaires », diver­ses personnes ont participé au remplissage des paquets. « Nous sommes très heureux que la maire du district, Lara Mohn, Christian Siegberg (chef du bureau de l'administration du district) et Elke Kiesel aient apporté de délicieux caramels, quatre écharpes avec l'emblème de Beuel et un drapeau de la Weiberfastnacht » s'est réjouie Regina Haunhorst, présidente du comité de jumelage à Beuel. La princesse lavandière désignée Lena Obliers (elle ne sera proclamée qu'en 2022) a fait don de quatre médailles, qu'elle aurait traditionnellement remises accompagnées de deux bises (Bützchen) au maire de Mirecourt Yves Séjourné, à son adjointe Nathalie Babouhot et au président du comité de Mirecourt Bernard Schmitt à la veille de la Weiberfastnacht et ceci sous les nombreux applaudissements de nos amis franco-allemands.

Cette année, c'est au tour de Bernard Schmitt de remettre sans bruit et sans contact les médailles à Mirecourt. Angela I, princesse LiKüRa désignée, a complété les colis avec de belles photos. Le comité de Beuel a quant à lui rempli les cartons de banderoles, ballons, confettis et broches de la princesse lavandière, que Bernard Schmitt et Lucie Claude distribueront aux membres du comité à Mirecourt et au groupe FAM (Foyer d'accueil médicalisé Le Neuf Moulin). Lucie Claude de Mirecourt a été la princesse lavandière Lucie I en 1994 à Beuel et est depuis « notre princesse ». Elle est également très investie dans le jumelage. Christel Mpouma et Bernhard Ortner du conseil d'administration du comité de Beuel ont préparé avec plaisir 65 sachets contenant les articles mentionnés ci-dessus pour ensuite les répartir dans trois colis. Nous espérons que ceux-ci, arriveront à temps pour la veille de la Weiberfastnacht. « Avec les confettis, les banderoles et les broches qu'ils pourront fixer à un chemisier ou une chemise, nos amis de Mirecourt pourront se mettre un peu dans l'ambiance de carnaval en criant à tue-tête 'Alaaf' » s'est réjouie Christel Mpouma.

Crédit photo: Regina Haunhorst